Confiance Ile-de-France Jeune

Deux appels à projets pour lutter contre la Prostitution des mineurs viennent de paraître

Afin de lutter contre le nombre en constante augmentation de mineurs en situation de prostitution en France, le Secrétaire d’Etat chargé de l’enfance et des familles, a lancé en novembre 2021 un premier plan national de lutte contre la prostitution des mineurs. Donnant suite aux nombreuses alertes portées en autre par de nombreux.ses adhérent.e.s de la Fédération des acteurs de la solidarité, ce plan se donne pour objectif d’agir en faveur de la prévention de l’exploitation sexuelle des mineurs, d’améliorer l’identification et le repérage des enfants victimes de situations de prostitution, de proposer un accompagnement spécialisé et adapté pour une reconstruction de leur parcours de vie et d’améliorer les politiques publiques de répression des clients et des proxénètes.

 

Ces deux appels à projets entendent répondre aux priorités exposées pour lutter contre la prostitution des mineurs :

 

Vous retrouverez via les liens ci-dessous la présentation des deux appels à projets et leurs cahiers des charges 

AAP Déploiement de maraudes numériques, pour garantir sur tout le territoire national un “aller vers” pour les mineurs en situation prostitutionnelle

Ce présent appel à projet s’inscrit dans une logique de déploiement ou de renforcement de projets de maraudes numériques, pour garantir sur tout le territoire un “aller-vers” les mineurs en situation de prostitution, les repérer et les orienter vers les services partenaires compétents.

 

AAP: Déploiement de structures spécialisées dans la prévention, le repérage et l’accompagnement des situations de prostitution des mineur.e.s

Le présent appel à projet s’inscrit dans une logique de déploiement ou de renforcement de structures spécialisées dans la prévention, le repérage et l’accompagnement autour des situations de prostitution de mineurs.

 

Conditions de financement:

L’appel à projets, d’un montant total de 1,2 M€, vise à apporter un soutien financier à des projets, sous la forme d’une subvention annuelle non reconductible. La mise en œuvre de ces projets devra débuter en 2022

Les projets ne pourront pas être exclusivement financés par le ministère en charge de l’enfance. Le budget soumis dans le dossier de candidature devra faire apparaître des co-financements (collectivités, autofinancements, autres financements de l’État) à hauteur d’au moins 10% du projet et le montant sollicité ne pourra dépasser 100 000€.

Date limite du dépôt de dossier de candidature : 15 septembre 2022.

Le dossier de candidature doit être exclusivement transmis sur la plateforme “démarches-simplifiées”

https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/appel-a-projets-2022-pour-le-deploiement-de-structures-specialisees-dans-la-prevention-le-reperage-et-l-accompagnement-des-situations-de-prostitution-de-mineurs

Le comité de sélection se réunira en octobre 2022

Pour toutes questions, vous pouvez les adresser à l’adresse au :

Le secrétariat d’État à l’Enfance

Par délégation à la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS)

Sous-direction de l’enfance et de la famille Bureau de la protection de l’enfance et de l’adolescence

DGCS-PROTECTION-ENFANCE@social.gouv.fr

 

AMI 2022 – Fonds de lutte contre les addictions aux substances psychoactives

Le fonds de lutte contre les addictions liées aux substances psychoactives 2022 va continuer à financer des actions de prévention portant sur l’ensemble des produits psychoactifs ; le tabac, l’alcool et les autres substances psychoactives, avec une priorité accordée au cannabis et à la cocaïne, en touchant les publics les plus vulnérables.

Ce fonds s’adresse à des structures œuvrant dans le champ de l’addictologie, mais également à d’autres acteurs (associations, établissements de santé ou médico sociaux, collectivités, maisons de santé pluriprofessionnelles, communautés professionnelles territoriales de santé, acteurs du champ social …) qui accompagnent des personnes pouvant avoir des comorbidités liées à des consommations de produits psychoactifs.

Les projets qui seront retenus devront obligatoirement répondre à au moins l’un des 3 axes ci-dessous :

  • Axe 1 : Protéger les jeunes et éviter l’entrée dans le tabagisme ainsi qu’éviter ou retarder l’entrée dans la consommation d’autres substances psychoactives ;
  • Axe 2 : Aider les fumeurs à s’arrêter de fumer / réduire les risques et dommages liés aux consommations de substances psychoactives ;
  • Axe 3 : Amplifier certaines actions auprès de publics prioritaires dans une volonté de réduire les inégalités sociales de santé.

Plusieurs modalités de réponses sont possibles :

  • Une lettre d’intention (projet en cours de réflexion)
  • Un dossier de candidature complet (projet finalisé)
  • Un dossier de candidature Lieu de Santé Sans Tabac (LSST)

Date limite de dépôt : 7 septembre 2022 à l’adresse suivante : ARS-PDL-DSPE-PADS-SUBV@ars.sante.fr 

Retrouvez l’appel à projet intégral et le cahier des charges ici

 

[WEBINAIRE] Santé Mentale et Précarité

La FAS organise un cycle de webinaires consacrés à la santé mentale des personnes en situation de précarité. Le premier de la série aura lieu le 25 novembre pour présenter les enjeux, les ressources, et les pratiques d’accompagnement. Le deuxième webinaire aura lieu le 13 décembre et sera consacré à la santé mentale des jeunes accompagné·e·s par les associations du réseau de la FAS.
👉 Des questions ? Contactez Hugo Si Hassen, chargé de mission Santé.

ETAIE : La promo Bourgogne-Franche-Comté 2023-2024 arrive à grand pas !

La session ETAIE 2021-2022 n’est pas terminée mais on prévoit d’ores et déjà la session prochaine ! 

Vous êtes encadrant.e technique ou en voie de le devenir ?

Vous avez besoin d’une formation permettant de vous professionnaliser, de mieux cerner la fonction d’encadrant technique, de mieux vous repérer dans le secteur de l’emploi et de l’insertion ?

Vous êtes directeur.trice de SIAE et avez le volonté de maintenir votre/vos encadrant.e.s dans l’emploi et de pérenniser votre équipe ?

N’hésitez plus, cette formation est faite pour vous ! 

Plan de formation de la structure, contrat pro, pro-A, CPF, plusieurs financements de formation sont possibles, rapprochez-vous de votre OPCO directement pour les envisager.

Contactez dès maintenant Jeanne DELALLEE, Coordinatrice régionale Bourgogne-Franche-Comté du titre professionnel ETAIE pour avoir plus d’informations sur les modalités d’inscription et de candidature.

Adresse mail : formation@federationsolidarite-bfc.org

Téléphone : 06.46.85.58.38

D’autres informations sur la prochaine session à venir ! 

Journée Viellissement et Précarité

Cette journée nationale organisée par la Fédération des acteurs de la solidarité et la Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne privés solidaires (FEHAP) fait suite à la construction d’un positionnement commun sur les enjeux d’accompagnement du vieillissement des personnes en situation de précarité. Ce plaidoyer commun de nos deux fédérations est le fruit de plusieurs années de remontées et de réalités de terrain vécues par les personnes concernées et par les professionnel·le·s les accompagnant, il est, selon nous, une base d’échanges et de perspectives en termes de politiques publiques en direction des personnes en situation de précarité vieillissantes.
Lieu : ASIEM – 6 rue Albert de Lapparent – 75007 – Paris

5 décembre 2020 de 13h45 à 18h

Réunion d’information collective – “Favoriser l’accès à l’emploi et à la formation des bénéficiaires d’une protection internationale (BPI)”

Appel à Manifestation d’Intérêt “Inégalités sociales et territoriales en santé”

Le plan d’action lancé suite au Ségur de la Santé visant à réduire les inégalités de santé amène l’ARS des Pays de la Loire a amplifier son action en la matière. L’objectif global étant de favoriser une réponse globale par territoire en liant plusieurs aspects :

  • la réduction des inégalités d’accès à la santé (difficultés liées vieillissement, augmentation des maladies chroniques mais aussi démographie médicale)
  • la réduction des inégalités en santé (différences systématiques observées dans l’état de santé des différents groupes de population)
  • la réduction des inégalités sociales en santé (facteurs sociaux et environnementaux).

L’ARS Pays de la Loire lance un appel à manifestation d’intérêt vise à faire émerger des programmes territoriaux :

  • porté par un territoire expérimentateur : les projets proposés pouvant  se décliner à différentes échelles (Quartier, EPCI ou groupement d’EPCI ou à l’échelle d’une commune),
  • Ou porté à l’échelle départementale avec approche thématique ou populationnelle et des actions qui seront déclinées localement.

L’appel à manifestation d’intérêt se déroule en deux phases :

  1. le recueil des lettres d’intention qui devront être déposées au plus tard le 15 janvier 2022 à 18h dernier délai
  2. une phase de dialogue avec l’ARS pour un dépôt de dossier définitif au plus tard le 2 mai 2022

Retrouvez l’AMI et son cahier des charges sur le site de l’ARS des Pays de la Loire. 

 

Justice pénale : répondez à l’appel à candidatures du programme d’accompagnement Act’ice 2022 !

Les associations Ronalpia et Possible lancent la 3e édition d’Act’ice, programme d’accompagnement à destination des structures qui se lancent ou se développent dans le champ de la justice pénale (favorisant la réinsertion et la prévention de la récidive des personnes condamnées).

Ce programme a pour objectif d’accompagner sur 3 volets principaux :

1/ Se professionnaliser et s’outiller : 

> Un accompagnement spécifique pour mieux comprendre le fonctionnement du secteur justice et ses enjeux, renforcer l’accompagnement de ses publics et consolider son projet

2/ Coopérer :

>  Des échanges pour développer entre pairs des réponses complémentaires aux besoins des publics accompagnés, des rencontres avec des acteurs publics et privés pour sortir de l’isolement et nouer des collaborations pertinentes et innovantes

3/ Développer sa visibilité et son réseau :

>  Des rencontres dédiées avec des mécènes, des parrainages locaux et nationaux par des acteurs de la justice, l’accès aux réseaux de Possible et Ronalpia

En bref, ce programme national, gratuit et de 9 mois (janvier – septembre 2022) s’articule autour :

  • d’un suivi individuel (conseils mensuels personnalisés) à distance
  • de séminaires collectifs (formations, témoignages de spécialistes et apprentissages entre pairs) en présentiel à Lyon
  • de mises en réseau (acteurs de la justice, tissu associatif de l’insertion et financeurs potentiels).
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 2 novembre
Cliquez ici pour en savoir plus
Cliquez ici pour déposer votre candidature

 

Pour toute question vous pouvez contacter Alice Tallon, chargée de mission Justice à la FAS : alice.tallon@federationsolidarite.org

Journée Régionale “Accompagner le parcours professionnel des primo-arrivant.e.s et bénéficiaires d’une protection internationale”

Public cible : acteur.trice.s de l’intégration des bénéficiaires d’une protection internationale (permanent.e.s des SIAE, professionnel.le.s des structures d’hébergement ou d’accueil de jour, porteurs de projet dans le domaine de l’intégration des personnes BPI, professionnel.le.s du service public de l’emploi, etc.)

Présentation et enjeux de cette journée régionale :

Centres d’hébergement, Accueils de Jour, SIAE, Entreprises, service public de l’emploi, acteur.trice.s de la formation linguistique et professionnelle, porteurs de projets dédiés, … les acteurs et actrices mobilisées pour l’intégration des personnes primo-arrivantes et bénéficiaires d’une protection internationale (BPI) sont nombreux et nombreuses en Ile-de-France.

Depuis plusieurs années, la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France œuvre à favoriser la mise en lien et l’interconnaissance entre ces différent.e.s acteur.trice. Pour aller plus loin dans ces actions, la Fédération, avec le soutien de la DIAIR, de la DIAN et de la DRIEETS, déploie en 2021 un nouveau projet : PROFAIR « Professionnalisation, Réseau, Outillage et Formation des Acteurs de l’Intégration des Réfugiés ».

Dans ce cadre, la Fédération vous invite à participer le 21 octobre prochain à une journée régionale d’échange autour de l’accompagnement du parcours professionnel des personnes primo-arrivantes et BPI. Cette journée, structurée autour de tables rondes, d’ateliers et de temps d’échanges, vous permettra de rencontrer d’autres acteur.trice.s de l’intégration, de découvrir des projets et d’échanger autour des leviers de l’insertion professionnelle des personnes BPI.

Pré-programme :

Matinée – Tables Rondes :

  • Les enjeux de l’accompagnement des personnes BPI dans la construction de leur projet professionnel : permettre aux personnes de se projeter dans une vie professionnelle en France à court, moyen et long terme
  • L’Engagement des entreprises pour favoriser l’intégration des personnes BPI.

Après-midi :

  • Espace d’échanges avec des porteurs de projet lauréats du Plan Investissement dans les Compétences pour l’Intégration Professionnelle des Réfugiés ;
  • Ateliers :
    • Accompagner le parcours professionnel des jeunes primo-arrivant.e.s et BPI ;
    • Orienter les personnes BPI vers l’IAE ;
    • [Parcours SIAE] : Accompagner l’apprentissage du français en parcours d’Insertion.