Appel à participation des Journées du Travail Social «Pouvoirs d’agir, pouvoir agir»

L’objectif de l’appel à participation est de recueillir, au sein du réseau, les volontés de contribution pour imaginer et construire les 24 et 25 septembre à Nancy…

[CP] et PLAN DE MOBILISATION : « Des associations à bout face à une pauvreté dont on ne voit pas le bout »

Les acteurs de la solidarité se dotent aujourd’hui, après une large consultation des personnes accompagnées, des professionnel(le)s et des bénévoles dans les associations, d’un plan de vigilance et de mobilisation.

La Fas se mobilise avec les élus locaux face à l’aggravation de la pauvreté

La FAS est signataire du courrier envoyé à Madame Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, sollicitant un rendez-vous avec les acteur.rices de la solidarité et les associations d’élus locaux face à l’aggravation de la pauvreté en France.

Loi Immigration – Décryptage complet de la loi promulguée

Retrouvez notre décryptage complet suite à la promulgation le 26 janvier 2024 de la loi « pour contrôler l’immigration, améliorer l’intégration » afin de mieux appréhender les conséquences juridiques ainsi que les conséquences pour les associations et les personnes concernées.

Loi Immigration – Analyse de la décision du Conseil Constitutionnel

Le Conseil constitutionnel a censuré plus d’un tiers du projet de loi en raison de cavaliers législatifs, validant seulement une dizaine de dispositions. Certains aspects sont approuvés sur la forme mais restent susceptibles de contestations sur le fond via une question prioritaire de constitutionnalité, selon le décryptage centré sur les points pertinents pour la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS).

[Décryptage] Loi pour contrôler l’immigration, améliorer l’intégration

Le texte de loi finalement issu de l’examen au Sénat puis en Commission mixte paritaire et enfin des
votes des deux Assemblées comporte de nombreuses dispositions de nature à peser lourdement sur
l’accès aux droits, sur les conditions de vie des personnes étrangères et d’action des associations.
Ce qui apparaît comme une série d’atteintes à des droits fondamentaux sera l’objet d’une saisine
devant le Conseil constitutionnel et de plusieurs portes étroites. Ce décryptage fait suite à la première analyse publiée le 21 décembre dernier qu’il vient compléter par sept nouveaux articles relatifs au champ d’intervention de la Fédération et de ses adhérents.

Analyse critique du Livre Blanc du Travail Social

Le Livre Blanc s’illustre, pour la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS), à la fois dans la méthode de travail qu’il représente, dans les enjeux majeurs qu’il pose, et plus particulièrement dans les directions que le Haut Conseil au Travail Social (HCTS) identifie et porte. En inscrivant la multiplicité des crises que connaissent les secteurs de l’action sociale dans un dysfonctionnement organisationnel et systémique avec lequel le travail est en prise, le HCTS franchit un cap décisif.

[CP] Loi Immigration : après ce vote sans précédent, la FAS amplifie sa mobilisation auprès des acteurs de la solidarité.

Après l’adoption d’une loi sans précédent sous la Ve République qui n’apporte aucun élément de maîtrise de l’accueil et de l’intégration des étrangers mais un déchainement de mesures qui vont peser lourdement sur les étrangers en précarité, les conditions d’action des professionnels et des bénévoles dans les associations ainsi que sur l’ordre public et sur la force de notre société et de notre économie, la Fédération des acteurs de la solidarité exprime sa plus vive inquiétude.

Plaidoyer Addiction et Précarité

La difficulté d’accès et de maintien aux structures d’accueil pour les personnes souffrant d’addictions. Téléchargez le plaidoyer de la Fédération Addiction et de la Fédération des acteurs de la solidarité.

[Pétition] Plus aucun enfant à la rue !

🔴 Chaque nuit,  en France, 3 000 enfants dorment dans la rue.

La FAS aux côtés d’associations, de citoyen.ne.s, de travailleur.euse.s sociaux – sociales, d’élu.es et de personnalités publiques, a signé une tribune pour rappeler qu’il est intolérable que des milliers d’enfants se retrouvent chaque soir à la rue dans notre pays.