Retour à toute l'actualité

7 juillet 2022

Valorisons les métiers du social : la mobilisation des associations à Paris et Marseille !

Vendredi 8 juillet, de nombreuses associations  appellent à se mobiliser pour la revalorisation du travail social dans les deux plus grandes villes de France.

D’autres mobilisations s’organisent sur l’ensemble des territoires. Les enjeux sont autant dans la mise en œuvre du Ségur social (méthode et financements peu lisibles fragilisant les associations) que sur les nombreux exclus de ce Ségur.

A Paris

Un collectif inter-associatif composé de 19 fédérations et collectifs associatifs, des dirigeants franciliens des champs social, médico-social et sanitaire appellent au rassemblement Place du Palais Royal afin de revendiquer des engagements forts du gouvernement  pour tous les professionnels du secteur.

Ils demandent :

– Une revalorisation juste et équitable pour TOUS les métiers qui contribuent au fonctionnement de notre secteur non lucratif – Les financements effectifs des revalorisations salariales annoncées – La prise en compte indispensable du coût de la vie particulièrement élevé en Île-de-France.

(retrouvez le CP de la FAS Ile-de-France ici)

 

A Marseille

La  FAS PACA Corse propose à ses adhérents de se retrouver autour d’une « auberge espagnole »  devant la préfecture vendredi 8 juillet à 12h30 (place Felix Baret 13259, Marseille). Elle est soutenue par l’ALID, l’URCLLAJ PACA, et l’URHAJ PACA.

« La FAS PACA Corse se positionne clairement pour que la revalorisation des salaires soit étendue à l’ensemble des salariés du secteur social, médico-social, de l’IAE et du sanitaire, POUR QU’IL N’Y AIT PLUS D’OUBLIÉS DU SEGUR. » Thierry Mila, Président FAS PACA Corse.

Plus d’informations ici :

https://www.federationsolidarite.org/regions/paca-corse/

 

——————-

La Fédération des acteurs de la solidarité se mobilise depuis plusieurs mois et continuera de l’être jusqu’à l’obtention de nos demandes urgentes. Plus largement, la Fédération demande que soient pris en compte tous les aspects de la crise que traverse le travail social, depuis le sens même de nos missions jusqu’à la promotion de nos métiers, en passant par la modernisation des conventions collectives et la formation initiale et continue.

Retrouvez ici :