Mise en oeuvre de l'action en 2016

L’enquête par questionnaire effectuée en 2014 a pu mettre en évidence des éléments sur l’état de santé des publics précaires et leurs difficultés d’accéder aux soins. Ainsi, il a pu être dévoilé des liens entre le logement et la santé.

Pour ainsi mieux comprendre les liens qui peuvent se faire entre le parcours de logement et le parcours de santé, nous avons interrogé dans le cadre de la POPPS, 28 personnes en Bretagne à partir de leurs vécus pour comprendre pourquoi à certaines étapes de la vie, il est plus difficile de se soigner qu’à d’autres moments. Nous avons alors identifié des facteurs induisant de meilleurs inducteurs de santé, et des points de rupture dans le parcours de santé des personnes en situation de précarité

L’année 2015 a pu permettre de communiquer sur le projet auprès des adhérents en créant un kit méthodologique à destination des professionnels du secteur, élaboré avec le soutien de Sébastien FLEURET, directeur de recherches au CNRS d’Angers. Ce kit comprend des consignes explicatives permettant de présenter les attendus de l’enquête aux personnes interrogées ainsi que les règles à respecter pour interroger ces personnes.

Ainsi, entre 2016 et 2017, 28 entretiens ont pu être réalisé grâce à la matrice biographique, grille permettant de notifier tout éléments indiquant des point de ruptures et d’en comprendre les causes, en croisant les diverses données recueillies.

Qu'est-ce que l'enquête santé 2016 ?

L’enquête par questionnaire effectuée en 2014 a pu mettre en évidence des éléments sur l’état de santé des publics précaires et leurs difficultés d’accéder aux soins. C’est également avec ce questionnaire qu’a pu être dévoilé des liens entre le logement et la santé.

Pour ainsi mieux comprendre les liens qui peuvent se faire entre le parcours de logement et le parcours de santé nous avons interrogé une trentaine de personnes en Bretagne à partir de leur vécu pour ainsi comprendre pourquoi à certaines étapes de la vie, il est plus difficile de se soigner qu’à d’autres moments. L’objectif étant de repérer des facteurs pouvant induire de meilleurs indicateurs de santé des personnes en situation de précarité, mais également des points de ruptures.

L’année 2015  a pu permettre de communiquer sur le projet auprès des adhérents en créant un kit méthodologique à destination des professionnels du secteur, élaboré avec le soutien de Sébastien Fleuret, Directeur de Recherches au CNRS d’Angers. Ce kit comprend des consignes explicatives permettant de présenter les attendus de l’enquête, aux personnes interrogées, ainsi que les règles à respecter pour interroger ces personnes.

Entre 2015 et 2017, 28 entretiens ont pu être réalisés grâce à la matrice biographique, grille permettant de notifier tout éléments indiquant des points de ruptures et d’en comprendre les causes en croisant les diverses données. Le but de cette matrice biographique est de rendre compte de l’enchainement des évènements qui constituent autant de repères pour le sujet, mais qui peuvent également correspondre à des moments de basculements dans une situation nouvelle. 

 

Consulter la matrice biographique 

La veille sociale : journée de réflexion et d'échanges pour les accueils de jour, maraudes et SIAO

Cette journée est à destination des professionnels, bénévoles et usagers, acteurs des services de la veille so-ciale –SIAO, accueils de jour, maraudes, équipes mobiles - et plus largement des acteurs du secteur social et médico-social.
L’enjeu est à la fois d’offrir un espace de réflexion et de prospective aux acteurs de la veille sociale, ainsi qu’une espace d’échanges entre les acteurs de la région.

pdfTélécharger le bulletin d'inscription...

pdfTélécharger le programme...

 

les propositions de la FNARS IDF et CE IDF pour soutenir Les actions « Ateliers et Chantiers d’Insertion » en ile-de-France

En Ile-de-France, 153 structures portent des Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) sur l’ensemble des départements franciliensSi le dispositif ACI a fortement contribué au développement de l’offre francilienne grâce à cette augmentation nette de porteurs conventionnés sur l’ensemble de la période, on constate une moindre progression du nombre de porteurs ACI supplémentaires sur les années 2013-2015 par rapport à la période antérieure. L’évolution du contexte réglementaire, économique et social des ACI, ces dernières années a redessiné l’écosystème dans lequel se situent et agissent les ACI. Par conséquent, le modèle économique et social des ACI fait face à des évolutions importantes, ce qui s’est notamment traduit par une fragilisation de certaines structures.

Ces questionnements ont été partagés dans le cadre des travaux du COR-IAE (Comité régional d’orientation et d’animation de l’IAE) et de la stratégie régionale de l’IAE en Ile-de-France 2015-2017.

CHANTIER école Ile-de-France et la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France ont organisé deux séries d’ateliers en présence de structures portant des ACI, le 23 novembre 2015 et le 1e juillet 2016. Ces ateliers ont permis de dresser des constats partagés et de formuler des propositions. La journée du 1er Juillet a également été l’occasion de travailler et co-construire des solutions avec la Direccte Ile-de-France et certains Conseils Départementaux franciliens.

Cette première étape de travail a permis de :

  • Définir les thématiques prioritaires à prendre en compte pour rechercher de solutions concourant à stabiliser et pérenniser les actions ACI en tant que dispositifs IAE en Ile-de-France
  • Exposer les premières propositions faisant l’objet d’un consensus afin de répondre à une partie des problématiques identifiées
  • Co-construire des objectifs prioritaires pour permettre d’envisager un plan d’actions partager pour accompagner les changements et limiter leurs effets sur les structures.

La FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité IdF et CE IdF publient une note de travail qui propose une synthèse des éléments d’analyse produits. Elle pose plusieurs propositions d’accompagnement du dispositif ACI, afin de les partager avec l’ensemble des ACI, avec la DIRECCTE, et plus largement avec les partenaires des actions « Ateliers et Chantiers d’Insertion » en Ile-de-France.

Note complète à telecharger
Synthèse à télécharger

Connectez-vous à votre compte