Appel à projet: inclusion et ruralité

IR Post facebook

L’appel à projets « Inclusion & Ruralité » vise à susciter l’implantation de structures inclusives en zones rurales isolées.

La mise en place de cet appel à projets répond à un triple enjeu :

1) Rééquilibrer l’offre d’insertion sur le territoire national, tel que prévu par la mesure n°23 du Pacte d’Ambition pour l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique, « renforcer l’action de l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique sur les territoires prioritaires ».

2) Adresser la problématique de l’éloignement à l’emploi et de la pauvreté rurale.

3) Participer à la dynamisation et au développement économique des territoires ruraux isolés.

 

L’appel à projets « Inclusion & Ruralité » repose sur deux principes clés : 

 Mettre en place une démarche d'expérimentation à la création ou au développement de structures inclusives en zones rurales isolées

 

Un parcours d’accompagnement à la mise en œuvre des projets lauréats sur 3 ans, conçu en partenariat avec l’incubateur de projets à impact makesense.

 

Un travail en proximité avec les 35 caisses de MSAafin de valoriser les coopérations et l’impact territorial, dans une logique de développement social.

 

Un programme de recherche visant à évaluer l’impact social et territorial des projets, conduit en partenariat avec la Chaire Entrepreneuriat Social de l’ESSEC.

 

Valoriser les projets présentant une réflexion globale sur leur impact sociétal 

Les projets valorisés doivent répondre au double enjeu de développement d’une société plus inclusive, en luttant contre l’éloignement à l’emploi et de renforcement de la cohésion territoriale, en contribuant à valoriser les territoires ruraux.

Au-delà de ces deux aspects, un intérêt particulier sera accordé au projet présentant une réflexion globale sur leur impact (social, territorial, économique, environnemental, etc.)

 

Déposez votre dossier avant le 16 octobre 2020

Critères d'élégibilité 

  • Il s’agit d’un projet s’inscrivant dans le champ de l’insertion par l’activité économique ou des entreprises adaptées
  • Les personnes morales doivent être des structures apolitiques et laïques
  • Le projet doit être localisé sur un territoire rural isolé sur lequel il existe des besoins non couverts / non satisfaits en termes d’insertion professionnelle des populations
  • Le porteur de projet valide son projet soumet un dossier de candidature complet au plus tard le 16 octobre 2020, selon les modalités décrites dans le cahier des charges

Critères de sélection 

  • Le profil du porteur de projets
  • L’adéquation aux objectifs, valeurs et principes de l’appel à projets
  • La dimension territoriale du projet
  • La pertinence du projet social
  • La pertinence du projet économique
  • Pertinence et cohérence globale du projet
  • La robustesse et pilotage du projet
  • Le potentiel de développement
  • Le caractère innovant du projet

Plus d'information à l'adresse suivante

Lisez le cahier des charges 

Imprimer E-mail

Appel à projet: Prix pour l’insertion. Inventer et soutenir l’avenir de l’insertion

prix pour insertion

Au lendemain du confinement, le contexte économique est sombre. En 2020, le gouvernement prévoit plusieurs milliers de destructions d’emplois et un taux de chômage supérieur à 10%.

Le secteur de l’insertion (IAEIAEInsertion par l'Activité Économique) n’est pas épargné : avec une perte moyenne estimée à 27% du chiffre d’affaires dans les seules entreprises d’insertion (EI) et l’intérim d’insertion (ETTI), ce sont au bas mot 20.000 parcours d’insertion qui sont menacés. Or en parcours d’insertion, on trouve des personnes qui rencontrent de graves difficultés sociales et professionnelles : 

- 80% ont un niveau de qualification inférieur au bac 

- 40% sont bénéficiaires des minima sociaux

- 20% vivent dans un quartier prioritaire

- 20% ont des problèmes de santé (en particulier d’addiction ou de dépression) En outre un quart de ces personnes ont moins de 26 ans.  En temps de crise, ces personnes sont les premières touchées. 

C’est pourquoi YCE partners et Croix-Rouge insertion s’engagent pour soutenir les projets qui permettront d’éviter la rupture et la diminution des parcours d’insertion, mais aussi la baisse du nombre de sorties en emploi.

Pour qui ?
 
YCE partners et Croix-Rouge insertion lancent en 2020 la première édition de leur prix afin de soutenir et accompagner les meilleurs projets au service de l’insertion des personnes les plus éloignées de l’emploi.  
 
Vous êtes :  
 
• Une structure de l’insertion par l’activité économique (SIAE) : 

- Entreprise d’insertion (EI)

- Entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI)

- Association intermédiaire (AI)

- Ateliers et chantiers d’insertion (ACIACIAtelier chantier d'insertion)

• Une structure de l’économie sociale et solidaire (entreprise sociale, association, ONG…) qui ne relève pas administrativement du secteur de l’insertion par l’activité économique (IAEIAEInsertion par l'Activité Économique)

• Une entreprise de la tech ou du numérique qui souhaite s’engager

• Étudiant/jeune diplômé, salarié, retraité, sans emploi… : ce qui compte, c’est que vous ayez une bonne idée !  
 
Vous avez un projet né avant, pendant ou après la crise du Covid, qui pourrait :  
 
• Renforcer la viabilité des structures d’insertion et leur capacité à résister aux crises futures par la coopération, le rapprochement et la mutualisation entre les acteurs. Par exemple : 

- Un modèle de partenariat innovant entre SIAE et/ou avec des acteurs extérieurs (entreprises classiques ou sociales et associations, collectivités territoriales, établissements publics…) que vous auriez mis (ou êtes en phase de mettre) en place

- Une solution de partage des ressources humaines et/ou matérielles

 

Renforcer la capacité des structures d’insertion à insérer leurs salariés dans l’emploi durable par une nouvelle offre adaptée au contexte et aux besoins du marché. Par exemple : 

- De nouvelles modalités d’accompagnement des salariés (sur tout type de frein à l’emploi ou certains…)

- De nouvelles activités économiques
 
Vous êtes une SIAE ou un acteur de l’ESS et vous menez un projet qui poursuit un de ces deux objectifs à l’échelle de votre structure ? Si vous pensez, avec un peu de recul, que ce projet pourrait profiter à d’autres acteurs par essaimage, nous attendons aussi votre candidature.

Cliquez ici pour accéder au dossier de candidature

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur les modalités de candidature.

 

Imprimer E-mail

Fondation de France : Soutien aux associations fragilisées par la crise

La Fondation de France a décidé d’être partenaire de France Active pour aider les associations fragilisées par la crise actuelle à redémarrer leur activité.
Pour aider les associations à surmonter la crise, la Fondation de France a décidé de contribuer à au dispositif mis en œuvre par France Active, une association de financement de l’économie sociale et solidaire – qu’elle avait contribué à créer il y a plus de 30 ans avec la Caisse des dépôts :
Le programme Relance Solidaire, qui consiste en un accompagnement personnalisé par le réseau France Active, et des prêts à taux zéro qui bénéficieront à des centaines d’associations et entreprises de l’économie sociale et solidaire, du secteur culturel, de l’alimentation durable... Ces prêts sans intérêt seront de 60 k€ en moyenne sur 12 à 18 mois (70 structures environ pourront en bénéficier).
La Fondation de France contribue à hauteur de 5 millions d’euros, avec les Fondations JM Bruneau et Daniel & Nina Carasso qu’elle abrite. L’objectif : redonner toutes leurs capacités aux acteurs de terrain, en particulier les associations que cette crise a fortement fragilisées et dont l’action au quotidien sera encore plus indispensable dans les mois à venir pour aider les personnes vulnérables durement touchées par cette crise.
Site Fondation de France

Imprimer E-mail

Prix Fondation Cognac-Jay 2020 Inventer la solidarité de demain

Inventer la solidarité sociale de demain. Encourager l'innovation, soutenir et accompagner les meilleurs projets pour que l'intérêt général et le bien commun soient les sources vivantes et constructives de notre société.
L’entraide et la solidarité vis-à-vis des personnes les plus vulnérables ont montré toute leur importance lors de la crise du Covid-19, et vont continuer à le faire demain.
Il est plus essentiel que jamais d’encourager et d’accompagner celles et ceux qui souhaitent mettre l’innovation sociale au cœur des solutions aux défis à venir.
C’est pourquoi le Prix Fondation Cognacq-Jay répond présent et lance sans attendre son édition 2020. Pour vous assurer la meilleure candidature possible, la date de la clôture du Prix a été repoussée de près de deux mois. La cérémonie de remise des Prix est elle aussi décalée au Printemps 2021.

Le Prix Fondation Cognacq-Jay 2020 récompense jusqu’à 10 projets dans 2 catégories :
Vision : projet au stade de la bonne idée qui demande à être concrétisée.
Accélération : projet en phase de lancement ou de nouveau développement, ayant déjà une identité juridique constituée.

Vous cherchez à apporter des réponses singulières et nouvelles à des besoins collectifs, tels que :
Couvrir des besoins essentiels non ou mal satisfaits
Corriger des inégalités
Préserver et développer les liens sociaux des personnes en difficulté et isolées
Vous avez un projet innovant au service des personnes en difficulté ?
Partagez une enveloppe de 50 000 euros et faites-vous accompagner par nos partenaires experts.
Profitez de conseils et d'outils de communication dédiés et intégrez un vaste réseau d'acteurs de la solidarité.
Candidatures du 11 juin au 5 novembre ICI

Imprimer E-mail

La Fondation des Petits Frères des Pauvres lance un fonds d'urgence Covid-19

Face à la pandémie, de nombreux établissements d’accueil des personnes âgées ou en grande précarité se trouvent en grande difficulté faute de moyens suffisants. Pour les aider à assurer les conditions de vie et la santé des résidents et de leur personnel, la Fondation des Petits Frères des Pauvres a décidé de créer un Fonds d’urgence qui sera doté d’au moins un million d’euros par la Fondation, ses partenaires et des dons.
L’aide apportée par la Fondation des Petits Frères des Pauvres a pour objectif de financer les dépenses exceptionnelles supportées par les structures notamment pendant la période de confinement ou l’après immédiat, qui ne sont pas prises en charge par les pouvoirs publics. Ces dépenses ont notamment pour objectif de garantir les conditions de vie et la santé des résidents, ainsi que la sécurité des personnes qui interviennent auprès des résidents.

Le Fonds d’urgence Covid 19 de la Fondation des Petits Frères des Pauvres apportera son soutien aux établissements d’accueil pour personnes en situation de précarité prioritairement âgées (résidences sociales, pensions de famille, CHUCHUCentre hospitalier universitaire, CHRSCHRSCentre d’hébergement et de réinsertion sociale,...), aux établissements d’accueil et services pour personnes âgées (Ehpad, petites unités de vie, Marpa, résidences-autonomie, services d’aide à domicile...) et aux structures innovantes d’hébergement ou de logement pour les personnes en précarité et âgées…

« Tous les bénévoles et les salariés des équipes d’action et des établissements des Petits Frères des Pauvres se mobilisent, malgré les conditions très difficiles, pour assurer au mieux la continuité des accompagnements auprès des ainés les plus démunis et isolés. Dans le prolongement de leur action auprès des établissements, je suis fier que notre Fondation puisse soutenir les établissements d’hébergement pour les personnes en grande précarité ou pour les personnes âgées dépendantes. » Gaël Brenaut, Président de la Fondation des Petits Frères des Pauvres

L’aide sera accordée sous la forme d’une subvention allant jusqu’à 25 000 € par établissement. Les demandes de soutien peuvent être déposées sur cette plateforme.

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte