Un droit à l'hébergement pour tous

migrants et CADASoutenue par la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, avec la Coordination Française du droit d'asile (CFDA), des actions interassociatives régionales (Ile-de-France, PACA, Centre...) se sont déroulées le lundi 3 mai pour dénoncer la dégradation de l'hébergement et des conditions d'accueil des demandeurs d'asile.

Un texte initié par la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile de France réclame l'effectivité du droit à un hébergement pour tous. Toutes les organisations sensibilisées à cette question sont appelées à signer cet appel .

Des échos et des vidéos de la journée du 3 mai 

 Sur le site de la Cimade diaporama de la manifestation de Paris

 Une journée d'action pour les mal-logés et les sans papiers à Orléans
Maison des Droits de l'Homme de Limoges -

Limoges : Des demandeurs d'asile sans logement ?
Maison des droits de l'Homme

Manif à Angers pour un accueil «décent» des demandeurs d'asile
Ouest France

Une situation toujours précaire pour les demandeurs d'asile de Cholet
Ouest France

Dijon : les demandeurs d'asile manifestent
France 3

Asile: la France n'aurait-elle que la rue à offrir?
Dijonscope

Manifestations pour demander un accueil décent des demandeurs d ..
France Info

Saint-Brieuc : l'accueil de migrants, un casse-tête
Ouest France

 

Cette mobilisation était construite autour de deux modalités :

  • Des rassemblements devant les préfectures ou l'OFIIOFIIOffice français de l'immigration et de l'intégration pour déposer des courriers des demandeurs d'asile rappelant qu'ils ont déposé une demande d'admission en CADACADACentre d'accueil de demandeurs d'asile depuis un, deux, six mois ou un an et qu'ils sont toujours sans réponse et dans une situation précaire.
  • Le dépôt d'une série de contentieux en urgence devant les juridictions administratives sur les conditions d'accueil des demandeurs d'asile. A cette fin un vadémécum présentant des modèles simples d'utilisation a été réalisé. Il permet aux inetrevenants ou aux personnes elles-mêmes de déposer des référés-libertés pour les demandeurs d'asile qui se retrouvent sans solution d'hébergement.


Vous pouvez prendre connaissance du communiqué de la CFDA également signé par la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité :


Ile de France

Le public demandeur a pu remplir des dossiers DALODALODroit au logement opposable, des recours DAHO et des référés.

Ce sont les travailleurs sociaux accompagnés de leurs bénéficiaires, qui sont venus pour faire leur dossier DALODALODroit au logement opposable/DAHO sur place !

Les recours DAHO ont été déposés collectivement à la préfecture et les référés au tribunal administratif, puis un rassemblement devant le siège de l'Office Français pour l'immigration et l'intégration.

Vous pouvez télécharger le programme de la journée en Ile de France et les lieux de rendez-vous en cliquant ici.


 

Provence Alpes Côte d'Azur

La FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité et le RRR (Réseau régional réfugiés) ont organisé une matinée d'information et d'échange à laquelle étaient également invités les médias pour faire le bilan de la situation des demandeurs d'asile dans la région PACA.
 
- De 9h à 12h : rencontre et conférence de presse dans les locaux de la FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité, 56 rue Paradis, 13006 Marseille :

- A 13h : dépôt collectif de référés libertés devant les tribunaux administratifs de Marseille, Toulon, Nice.


Vous pouvez télécharger le programme de la journée.

 

Centre

La FNARSFNARSAncien nom de la Fédération des acteurs de la solidarité Centre a relayé auprès de ses adhérents l'appel avec les premiers signataires pour une initiative à Orléans..
 

Cette action intervient à l'issue de la période hivernale et a consisté à déposer  des référés au Tribunal administratif d'Orléans sur la question notamment du non-respect de la directive européenne en matière d'hébergement des demandeurs d'asile.  L'ASTI, la Cimade, le RESF, le Secours Catholique et l'association Toits du Monde ont préparé ces recours en référé.

Le dépôt de ces requêtes a été suivi d'un rassemblement citoyen très large devant le Tribunal administratif d'Orléans à 12 h 30, avec comme slogan : « Un toit, c'est un droit ! ». La presse était conviée à ce rassemblement pour lequel ont été prévus 3 prises de parole sur les questions du logement en général, de l'hébergement d'urgence et de l'accueil et de l'hébergement des demandeurs d'asile.
 

 

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte