Lettre interministerielle du Collectif des associations unies #Covid19

Dans une lettre adressée à la Ministre du Logement, au Ministre des Solidarités et de la Santé et au Ministre de l’Intérieur, le Collectif des Associations Unies lance l'alerte et partage son inquiétude sur les expulsions de campements, squats et bidonvilles intervenues depuis la fin de l'état d'urgence sanitaire.
Dans un contexte de reprise épidémique et d'épisodes caniculaires, et alors que des instructions ont été données aux préfets le 2 juillet afin de conditionner les expulsions et les remises à la rue à une solution de relogement ou d’hébergement, aucune consigne n’a été communiquée pour protéger les populations vivant dans ces lieux de vie informels, dont la situation est très préoccupante.
Le Collectif des 39 associations Unies demande l'instauration d'un moratoire des expulsions de squats et bidonvilles sans solutions pérennes et adaptées, accompagné d’un redimensionnement du parc d’hébergement, pour permettre des mises à l’abri inconditionnelles, volontaires, dignes et durables.

Cliquez ici pour lire le courrier du Collectif des associations unies

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte