[CP] Le Conseil d’Etat accepte de renvoyer au Conseil Constitutionnel la question de la conformité à la Constitution du fichage des mineur.e.s non accompagné.e.s

CP MNA

Communiqué de presse
Paris, le 16 mai 2019

Par une décision rendue hier, le Conseil d’État a jugé que la Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC), posée par nos 19 organisations sur la récente loi ayant entrainé la modification de la procédure d’évaluation et la création d’un fichier biométrique des mineurs non accompagné.e.s, est suffisamment sérieuse pour être renvoyée à un examen du Conseil Constitutionnel. Nos associations et syndicats saluent cette décision du Conseil d’État.

Lire la suite

Imprimer E-mail

[CP] Accompagnement des jeunes majeurs en protection de l’enfance : un premier rendez-vous manqué !

cause majeur

Communiqué de presse
Paris, le 10 mai 2019

Les membres du Collectif Cause Majeur ! alertent sur l’adoption, le 7 mai dernier, d’une proposition de loi sur les jeunes majeurs sortant des dispositifs de protection de l’enfance. Un texte vidé de sa substance, par rapport à la version adoptée par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale en 2018, dont les effets risquent d’être contre-productifs, laissant sans solution de nombreux jeunes sortant de l’ASE et/ou de la PJJ.

Lire la suite

Imprimer E-mail

[CP] Les plus pauvres oubliés du discours présidentiel

alerte

Paris, le 26 avril 2019

Le Président de la République souhaite répondre aux mouvements sociaux de ces derniers mois et aux aspirations exprimées lors du Grand Débat National par un projet national, qu’il a présenté hier soir. Les associations de solidarité et de lutte contre la pauvreté réunies au sein du Collectif ALERTE s’inquiètent de l’absence de mesures sociales fortes en faveur de l’amélioration du pouvoir d’achat et des conditions de vie des plus précaires.

Lire la suite

Imprimer E-mail

[CP] Pas d’évacuation des campements sans hébergement inconditionnel, digne et pérenne

Communiqué de presse
Paris le 10.04.2019

A la suite de rencontres avec l’Etat et la ville de Paris, les associations de solidarité ont manifesté leur inquiétude face à l’absence de propositions d’hébergement dignes et pérennes pour les personnes migrantes vivant dans des campements à Paris, Nantes  et dans plusieurs grandes villes métropoles.
A la sortie de l’hiver, les campements indignes se reconstituent et les situations sociales et sanitaires des personnes – parfois en famille- se dégradent de manière très préoccupante.
Dans ce contexte, l’Etat envisage une nouvelle opération d’évacuation des campements parisiens et sollicite diverses associations pour la gestion de gymnases pour une mise à l’abri temporaire.

Lire la suite

Imprimer E-mail

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte