Travailleur-euse social-e (AS, ES, CESF)

L’association Le May, Toulouse (31)  cherche : un-e Travailleur-euse social-e (AS, ES, CESF) – Diplômée ou en fin de cursus de formation – CDD remplacement été à temps plein sur Toulouse

du 2 au 20 août 2021

Forte de 450 ans d’histoire dans l’action sociale toulousaine, l’association du May s’inscrit aujourd’hui dans les domaines de l’hébergement et du logement des personnes en difficultés sociales (hébergement d’urgence et d’insertion, intermédiation locative, etc.), de la protection de l’enfance (centre parental, centre d’accueil mères-enfants), de la petite enfance (crèche multi-accueil) et de la politique de la ville (dispositif expérimental de soutien à l’enfance et au lien social). S’appuyant sur 75 salarié·e·s, elle accueille, héberge, accompagne quotidiennement plus de 500 personnes, et gère une centaine de logements ou locaux supports à l’intervention.

Accords collectifs de travail applicables aux CHRS et dans les services d’accueil, d’orientation et d’insertion pour adultes (NEXEM).
Groupe 5 – Echelon en fonction de l’ancienneté.
Il s’agit d’un poste sur le CHRS (appartements sur le diffus).
Le CHRS accueille des personnes isolées, des couples et des familles avec enfants. Il héberge un public très diversifié (personnes victimes de violences, personnes présentant des troubles psychiatriques et/ou addictions, ménage ayant subi une expulsion locative ou devant quitter le lieu d’habitation, sortants de CADA, jeunes majeurs, … )

Mission principale du poste :
Sous la responsabilité du chef de service du CHRS et au sein d’une équipe pluri-professionnelle, le ou la travailleur-euse social-e assure une mission d’accompagnement social global individualisé des familles et personnes isolées pour favoriser leur insertion ou réinsertion sociale, dans le respect d’une démarche éthique et déontologique. Il/elle aide les personnes à restaurer ou préserver leur autonomie, à développer leurs capacités de socialisation et d’insertion. Il/elle s’appuie aussi bien sur l’accompagnement individuel que sur la mise en place d’actions collectives pour mener à bien ses missions.
Elle prendra le relais pendant les congés d’été des référents sociaux, des accompagnements en cours afin d’éviter toute rupture dans l’accompagnement.
Plus précisément la personne a pour mission de :

La personne travaille en lien avec les autres référents sociaux, la référente culture, la psychologue, la CIP et les fonctions support de l’association (services techniques et administratifs).
Elle participe aux réunions internes et externes, respecte l’ensemble des processus, procédures et documentations propres à l’établissement, assure les permanences d’accueil.
La personne est soumise au secret professionnel.

Elle doit :

– Faire preuve d’adaptation,
– Savoir s’intégrer dans une équipe,
– Montrer un vif intérêt à travailler avec un public en situation de précarité,
– Etre capable de travailler en équipe et en autonomie, en partenariat et en réseau,
– Etre capable de mener des actions collectives et individuelles,
– Avoir des capacités d’écoute et être à l’aise dans la relation.

Permis B
Connaissance des bases informatiques.
La maitrise d’une ou plusieurs langues étrangères serait un plus.
Avoir une expérience dans le secteur AHI ou auprès d’un public en situation de précarité serait un plus.
Perspective à moyen terme : un poste similaire en CDD remplacement de congés maternité s’ouvrira avant la fin de l’année 2021.

Candidatures à envoyer au plus tard le 5 juillet 2021 et par mail uniquement : recrutement@may-asso.fr