Infirmier·e diplômé·e d’État

Ce dispositif a pour objectif exclusif de permettre à des jeunes majeures (18 – 25 ans), durablement sans-abri ou en passe de l’être et atteintes d’une ou de pathologies mentales sévères et présentant dans une majorité des troubles liés aux addictions (dans une majorité des cas) :

– D’accéder sans délai, à la suite de leur intégration dans le dispositif, à un logement en location ou en sous-location et de s’y maintenir,
– De développer leur accès aux droits et à des soins efficients, leur autonomie et leur intégration sociale. Les personnes accueillies bénéficient d’un accompagnement médico-social adapté à domicile ou sur tout autre lieu dans la cité.

Le dispositif expérimental « Un Chez-soi d’abord – Jeunes » vise au rétablissement des personnes accueillies.

Equipe pluridisciplinaire
Le service s’articule autour du locataire avec une équipe pluridisciplinaire composée d’éducateurs spécialisés, d’IDE, de travailleurs pairs d’un médecin psychiatre, d’un médecin généraliste / addictologue, d’Assistant de service social et de d’un psychologue. L’objectif est de travailler avec l’ensemble des dispositifs sanitaires, sociaux et médico-sociaux inscrits sur le
territoire afin de garantir un accompagnement dans le cadre d’un parcours de santé et de vie de qualité et sans rupture en s’appuyant autant que de besoin sur l’ensemble des acteurs susceptibles d’intervenir en amont ou en aval du dispositif.

Missions générales :
Favoriser le rétablissement des personnes en les accompagnants dans l’accès à un logement, l’accès à leurs droits, leur autonomie et leur intégration sociale.

Sous l’autorité du directeur / coordinateur :
L’infirmier(e) est membre d’une équipe de suivi intensif (assertive community treatment). C’est une équipe mobile qui offre une gamme de services de soins, de réadaptation et de soutien dans la vie quotidienne. Les membres d’une équipe de suivi intensif mettent à contribution leurs expertises complémentaires pour aider chaque personne, de façon très individualisée, à rencontrer ses propres objectifs et à se rétablir.
Peut être amené à faire des soins de première nécessité
Participe à la transmission d’information thérapeutiques
Participe de la réflexion collective à travers son prisme médical et paramédical, comme outil d’analyse et grille de lecture d’une situation.
Est attentif à l’état de santé des personnes accompagnées, assure une veille sanitaire. Il  doit informer en priorité le médecin en cas d’alerte sur une situation sanitaire dégradée.
Est le lien privilégié, avec les services de santé de proximité

Membre d’une équipe pluridisciplinaire au fonctionnement horizontal, vous participerez comme vos collègues, à l’ensemble des missions suivantes :
Créer et entretenir le lien relationnel
Favorise le lien avec la personne sur la base d’une relation équitable basée sur le respect, la bienveillance, l’écoute et le non-jugement.
Veille à ce que la personne soit au centre de l’accompagnement et puisse faire ses propres choix.
Veille à garantir un accompagnement axé sur la valorisation des forces et aptitudes.
Accompagner à l’identification et l’évaluation des besoins
Accompagne l’écriture et l’actualisation du Plan de Rétablissement Individualisé.
Evalue, avec la personne, l’étayage nécessaire au soutien des activités de la vie
quotidienne et domestique (repas, entretien ménager, épicerie, lavage, hygiène, etc.), de la gestion de la santé, du budget, des loisirs….
Accompagner dans le parcours de rétablissement

Accompagne la définition et la mise en place de l’étayage nécessaire à garantir :
• L’accès et le maintien dans le logement,
• L’accès et le maintien des droits et des ressources,
• L’accès aux soins
• L’accès à l’éducation, la formation, le travail
• L’accès aux loisirs, aux liens sociaux et à la citoyenneté.
L’accompagnement doit respecter la temporalité, les aptitudes et le choix du jeune.

Travail en équipe
Multi-référence :
• Participe aux échanges et retours d’informations lors des réunions quotidiennes et hebdomadaires.
• Participe au travail de mini-équipe (suivi des dossiers administratifs, de projets individuels, et données d’activités).
• Connait l’ensemble des situations et être en mesure de répondre aux questions des personnes accompagnées et/ou aux partenaires.
• Participe aux permanences téléphoniques.

Horizontalité :
• Partage son point de vue en respectant le point de vue de chacun.
• Participe à une prise de décision partagée.
• Participe à alimenter le dossier individuel dans un souci de transparence de la personne accompagnée.
• Participe au travail de rédaction des bilans et des plans de rétablissement individualisés.
• Participe à la représentation de l’équipe dans les diverses instances.

Pluri et transdisciplinarité :
• Participe aux visites à domicile avec ses collègues de métiers différents.
• Participe aux partages des savoirs et des compétences
• Participe aux formations de l’équipe.

Profil et expériences requises :
Diplôme d’IDE
Connaissance du public « jeunes » (18 à 25 ans)
Connaissance du réseau partenarial, des services de santé mentale ainsi que des
diverses ressources communautaires du territoire.
Connaissance de l’orientation rétablissement / partage des valeurs des pratiques
orientées rétablissement.
Compétences en réduction des risques et des dommages.
Connaissance en informatique
Permis B

Compétences personnelles :
Capacité à travailler en équipe
Capacité de contribuer à un climat d’équipe sain, bienveillant et dynamique dans un
environnement complexe.
Capacité pour l’écoute, l’empathie, les échanges et la circulation de l’information.
Capacité d’adaptation.

Contrat :
CDI Temps plein. Employeur : Association Régionale Clémence Isaure ou Centre hospitalier
Gérard Marchant

Rémunération :
Convention 66 selon ancienneté
Ou
Fonction publique hospitalière
Poste à pourvoir: Au 1er mai 2022
CV et lettre de motivation à envoyer à l’intention de :
LEZAC Vincent
Vltoulouse.1chezsoi@gmail.com