Retour sur la journée emploi du 5 juin - Pacte Ambition IAE : construire l’économie inclusive de demain

Actualités

Bravo et merci de votre participation active à cette journée ayant mobilisé 180 participants !

Le format visites apprenantes-table ronde a été très apprécié, permettant des échanges de qualité entre les participants et avec les structures accueillantes, et une mise en perspective avec les questions abordées dans le cadre de la table ronde. Un grand merci à Balluchon, Emmaüs Coup de main, Emmaüs Défi, Farinez-vous , Food2rue, et La Chorba pour leur accueil et leur disponibilité !

IAE1

 

 

L’après-midi a débuté avec une introduction par les 3 réseaux (Fédération des acteurs de la solidarité, Coorace et Emmaüs France), présentant le cadre et le contenu des 42 propositions de notre contribution au Conseil de l’Inclusion dans l’Emploi. Ils ont rappelé leur socle de valeurs communes, en qualité de réseaux généralistes, visant à toucher les personnes les plus éloignées de l’emploi, favoriser la complémentarité des dispositifs et valoriser un accompagnement global.

La préoccupation centrale des six réseaux signataires de notre contribution (dont Chantier école, le réseau Cocagne, et les Restaurants du Cœur) a été fortement rappelée : le développement quantitatif du secteur de l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique doit aller de pair avec un développement qualitatif, et renforcer l’accompagnement des personnes les plus éloignées de l’emploi.

IAE2

Une table ronde a suivi, en présence de Thibaut Guilluy, président du CIE, Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté, Bruno Lucas, directeur général de l’emploi et de la formation professionnelle. Elle a permis de présenter l’ambition du gouvernement pour l’IAEIAEInsertion par l'Activité Économique, au regard de notre contribution et de leurs compétences respectives, et d’échanger avec les participants, notamment sur les enjeux de cofinancements publics, de simplification du FSEFSEFonds social européen, des difficultés rencontrées pour développer des activités et de la sécurisation des modèles économiques des SIAE.

IAE3

C’est Marylise Léon, secrétaire générale adjointe à la CFDT, qui est intervenue en qualité de grand témoin, rappelant notamment les enjeux actuels sociaux et écologiques et leur articulation avec le champ de l’emploi.

La journée a été conclue par Jean-Marie Marx, haut commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, et la remise officielle de notre contribution.

IAE4

Merci à Naïri Nahapethian, journaliste à Alternatives économiques, qui a animé cette journée, et à @TommyDessine, qui l’a ponctuée de ses dessins humoristiques.

Prochaine étape : la remise du rapport du CIE à la Ministre du travail le 24 juin, et la feuille de route avec les modalités de mise en œuvre des mesures retenues.

---------------------
FOCUS sur les visites apprenantes de la Fédération des acteurs de la solidarité :

IAE5

IAE6

Food2rue a pour objectifs de promouvoir le droit à l’initiative économique des publics en situation d’exclusion et de développer des modèles d’alimentation accessibles et durables. Son ACIACIAtelier chantier d'insertion accompagne des femmes éloignées de l’emploi vers les métiers de l’alimentation (restauration, commerce de proximité) et l’entrepreneuriat. Bâtie sur un modèle coopératif, Food2rue insère grâce aux leviers d’une activité professionnelle et d’une organisation collaborative de l’accompagnement. Son incubateur culinaire d’insertion, La Panaméenne, emploie 12 salariées, qui préparent des repas et vendent des produits alimentaires en circuits courts à Paris 14ème. Le projet : un modèle économique qui articule IAEIAEInsertion par l'Activité Économique et coopérative d’activité.

IAE7

IAE8

La Chorba lutte contre la faim et l’exclusion sociale, au moyen de différentes actions : distribution de repas chauds, colis alimentaires, colis à domicile, maraudes, insertion par l’emploi, lutte contre le gaspillage. Les bénéficiaires peuvent, si leur situation le permet, intégrer la structure en tant que bénévoles ou salariés en contrat d’insertion, au sein notamment d’un ACIACIAtelier chantier d'insertion restauration et d’un Dispositif Premières Heures. L’ACIACIAtelier chantier d'insertion, remobilisant, accueille 14 salariés en CDDI. Les 15 à 20 salariés en contrat « premières heures » participent à la préparation et à la distribution des repas chauds, des colis alimentaires, et à l’entretien des équipements et des locaux.

Imprimer

Vous n'avez pas encore de compte? Inscrire maintenant!

Connectez-vous à votre compte