Retour à toute l'actualité

22 septembre 2015

Service civique : la Fédération s’engage !

Lors de sa campagne électorale, François Hollande avait fait de la jeunesse une priorité. Le développement du service civique est l’un des axes du plan priorité jeunesse qui vise 150 000 jeunes en service civique d’ici à 2017.

Les conditions du service civique

Le service civique permet à des jeunes volontaires âgés de 16 à 25 ans de s’engager au sein d’une association ou d’une collectivité locale pour effectuer une mission d’intérêt général d’une durée de 6 à 12 mois.

Au cours de leur mission, les jeunes perçoivent une indemnité de 467 euros qui leur est versée directement par l’agence du service civique (ASC) ; l’organisme d’accueil leur verse 106,31 euros en nature ou en numéraire. L’organisme d’accueil perçoit, de la part de l‘ASC, 100 euros par mois par jeune accueilli. Un tutorat doit être assuré par la structure d’accueil afin d’accompagner le jeune en son sein et tout au long de la réalisation de sa mission. La structure d’accueil doit âtre agréée par l’agence du service civique.

Une mission de service civique doit rassembler les éléments suivants :

  • être un engagement volontaire au service de l’intérêt général ;
  • être complémentaire de l’action des salariés, des stagiaires et des bénévoles ;
  • être accessible à tous les jeunes ;
  • permettre de vivre une expérience de mixité sociale.

Les missions proposées doivent relever de l‘une des thématiques suivantes :

  • culture et loisirs ;
  • développement international ;
  • éducation pour tous ;
  • environnement ;
  • intervention d’urgence ;
  • mémoire et citoyenneté ;
  • santé ;
  • solidarité ;
  • sport.

Promouvoir le service civique dans le réseau

Les associations adhérentes à la Fédération peuvent proposer des missions d’intérêt général complémentaires à celles de leurs salariés ou bénévoles relevant de l’un de ces champs. Il a donc paru utile que la Fédération signe une convention avec le ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité pour s’engager dans le développement du service civique. Son objet est de promouvoir le service civique dans le réseau des associations adhérentes à la Fédération.

Les principaux axes de la convention sont :

  • sensibiliser et mobiliser les associations adhérentes à :
    • recourir à des volontaires en service civique,
    • proposer à des jeunes accueillis, hébergés, accompagnés de devenir volontaires en service civique.
  • outiller les associations du réseau par des fiches pratiques sur les différents aspects du service civique au sein de son réseau (rôle du tuteur, formation, point de vigilance, élaboration d’une charte pour le réseau…) ;
  • capitaliser pour contribuer à l‘évolution du dispositif :
    • repérer les missions proposées dans le réseau,
    • évaluer le service civique (le recours par les associations et l’accès des jeunes accompagnés) dans le réseau avec de jeunes en service civique.

Afin d’aller au bout de cette démarche, la Fédération travaille désormais à l’obtention d’un agrément pour l’ensemble de ses associations adhérentes. Grâce à cette démarche collective, chaque association qui le souhaite pourra accueillir un jeune volontaire en service civique sans avoir à faire les démarches individuelles d’agrément et pourra bénéficier d’un soutien dans les démarches d’accueil des jeunes.