Retour à toute l'actualité

10 septembre 2021

[Save the date] Commission santé du 28 septembre 2021 « Construire et financer ses projets innovants en santé »

Les parcours de santé des personnes accueillies et accompagnées restent chaotiques et nécessitent une véritable coordination. De nouveaux professionnels sont apparus dans le champ de la santé afin de répondre à cette notion de parcours de santé.  Venez découvrir ces nouveaux métiers, la notion de parcours de santé mais aussi l’article 51, un levier pour financer vos projets innovants en santé lors de la commission santé du 28 septembre 2021. 

La complexité et le cloisonnement du système de santé laissent souvent les personnes coordonner elle-même leur parcours de soins. Une complexité dont les professionnels en témoignent au quotidien. 

Depuis la loi de modernisation de notre système de santé, se pose à nouveau la question de l’organisation des soins en France et d’une véritable médecine de parcours pour les personnes. 

Il faut en effet cesser de raisonner par secteur : soins de ville, soins hospitaliers, soins médico-sociaux… Aujourd’hui, un parcours s’entend comme la prise en charge globale, structurée et continue des personnes, au plus près de chez eux. Ceci nécessite une évolution assez majeure de notre système de santé pour réunir prévention, soins, suivi médico-social et social.  

Concrètement, cela suppose l’intervention coordonnée et concertée des professionnels de santé et sociaux, tout en prenant en compte pour chaque personne des facteurs déterminants comme l’hygiène, le mode de vie, l’éducation, le milieu professionnel et l’environnement. 

Les parcours de soins ont pour objectif de permettre aux personnes de recevoir « les bons soins par les bons professionnels dans les bonnes structures, au bon moment » 

Pour répondre à ce changement de paradigme, de nouveaux métiers ont vu le jour comme les coordinateurs de parcours ou les infirmiers en pratiques avancées. 

Vous entourer de certains de ces professionnels pourrait bien vous permettre d’amener vos projets encore plus loin. D’où l’intérêt de les découvrir… 

Toutefois, la question de financer ses professionnels restent encore complexe. 

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a introduit, en son article 51, un dispositif permettant d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des modes de financement inédits. Et ce, dès lors que ces nouvelles organisations contribuent à améliorer le parcours des patients, l’efficience du système de santé, l’accès aux soins ou encore la pertinence de la prescription des produits de santé. 

Il s’agit là d’une véritable opportunité pour tester de nouvelles approches puisque ce dispositif permet de déroger à de nombreuses règles de financement de droit commun. 

Vous souhaitez en savoir plus sur la notion de parcours, les nouveaux métiers de la santé et l’article 51 ? Nous vous invitons à la commission santé qui se tiendra le 28 septembre 2021 de 9h30 à 12h en visioconférence. 

 

Sources :