Pascal Brice, Président de la Fédération des acteurs de la solidarité – Retours sur l’assemblée générale

Pascal Brice, Président de la Fédération des acteurs de la solidarité – Retours sur l’assemblée générale

Jeudi 17 septembre, le Conseil d’administration de la Fédération des acteurs de la solidarité tout juste renouvelé a élu Pascal Brice comme nouveau président. Il succède à Louis Gallois, président depuis 2012, à qui nous adressons nos plus sincères remerciements pour ses 8 années d’engagement auprès des associations du réseau et des personnes qu’elles accompagnent.

Parcours de Pascal Brice
Pascal Brice, fonctionnaire et ancien diplomate de 54 ans a fait face à la “crise migratoire” en tant que directeur général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) de 2012 à 2018. Il est co-auteur du rapport « pour une politique de l’immigration conforme à toutes les exigences de la République » (janvier 2020). Il est conseiller municipal de la ville de Malakoff (92). Né à Nantes, il est membre de l’association nantaise “Saint-Benoit Labre” qui lutte contre l’exclusion des personnes en difficultés sociales et professionnelles et vient en aide aux plus démunis. Pascal Brice entend mettre cette expérience des dynamiques de la société et des territoires ainsi que du fonctionnement de l’État au service de l’action pour l’insertion des professionnel.le.s et des bénévoles des associations adhérentes de la FAS et des valeurs de solidarité qu’ils.elles servent.

Quelques mots de son intervention en tant que nouveau président “Je vous rejoins dans ce combat qu’est la lutte contre la pauvreté et vous remercie de cette confiance. Dans la lignée de Louis Gallois, je me mets à la disposition de la Fédération, de ses adhérents, intervenant.e.s sociaux et bénévoles et prendrai appui sur l’engagement du réseau, sa capacité à innover, à porter des solutions, pour valoriser son travail auprès des pouvoirs publics afin d’engager un dialogue constructif et exigeant.”

Lire le communiqué “Mobilisée face à la crise sociale, la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS) élit Pascal Brice à sa présidence”

Élection du Conseil d’administration
  • Collège “Administrateurs bénévoles”
Jean-Marc Antoine – Association L’Époc – Paris (75)
Pascal Brice – Association Saint Benoit Labre – Vertou (44)
Jean-Marc Calmel – Association Réseau Veille Sociale Guadeloupe (Gestionnaire SIAO115) – Les Abymes (971)
  • Collège “Administrateurs Salarié.e.s”
Kalthoum Ben M’Barek – Association pour le logement social – Fort-de-France (972)
Marion Brunat-Mortier –  CCAS de la Ville de Grenoble – Grenoble (38)
Collège « Administrateurs personnes accompagnées »
Marie-José Ketty-Tola –  Association Aurore – Paris (75)
  • Collège “Administrateurs Adhérents nationaux”
Yvan Grimaldi – Fondation de l’Armée du Salut – Paris (75)
Dominique Manière – Cités Caritas (ACSC) – Paris (75)
Le Conseil d’administration qui s’est tenu le même jour, a élu le Bureau Fédéral
Pascal   Brice – Président – Membre de l’association Saint-Benoit Labre (44) )
Arthur  Anane – Vice-Président – Président du conseil des régions – Président de la Fédération Ile-de-France – Directeur général d’Equalis (77) [en savoir plus]
Florian  Guyot – Trésorier – Directeur général d’Aurore [en savoir plus]
Catherine Abeloos – Trésorière adjointe  – Membres du Conseil des régions, administratrice de la Fédération Nouvelle-Aquitaine)
Maryse Bastin-Joubard – Secrétaire générale – Représentante de l’Association Entraide et Abri (07)
Yvan Grimaldi – Secrétaire général adjoint (Directeur de Programmes Inclusion Sociale à la Fondation de l’Armée du Salut (75)
Hugues Deniele – Membre – Membre du conseil des régions, Président de la Fédération Hauts-de-France
Marie-Josée Ketty-Tola – Membre – Présidente du GAN Participation, représentante d’Aurore (75)
Par ailleurs, l’Assemblée générale a été l’occasion de voter à l’unanimité une motion articulée autour de 3 priorités qui propose, dès la loi de finance 2021, un plan d’accompagnement complémentaire en faveur des plus précaires :
  1. La relance de la production de logements sociaux et d’hébergements pérennes pour garantir le droit au logement et l’accueil inconditionnel
  2. La revalorisation du RSA et son ouverture aux jeunes, assurant à chacun-ne un minimum vital
  3. Un plan de création d’emplois solidaires pour lutter contre le chômage de longue durée
Lire la motion “Pour un plan d’accompagnement en faveur des plus précaires”