Formation ADVP (activation développement vocationnel et personnel) : 2 sessions programmées en Pays de la Loire

La Fédération régionale organise en novembre 2018 deux sessions de formation à l'ADVP à Angers. 

-Initiation : du 12 au 16 novembre  Voir le contenu

-Perfectionnement, pour les personnes ayant déjà suivi l'initiation : 15-16-28-29-30 novembre  Voir le contenu

Pour toute demande de renseignements, devis et inscriptions, contactez nous :  

Form'action interculturelle

Vous êtes impliqués dans l’accueil des primo-arrivants.
Quel que soit votre statut (salarié, bénévole, responsable associatif, service civique, …),
Vous pouvez participer gratuitement à la formation
« FORM’ACTION INTERCULTURELLE »

Un parcours de formation modulaire

(6 modules / 5 jours)

pour mieux accompagner les primo-arrivants grâce à l’approche interculturelle

Cette offre de formation nationale, financée par le Ministère de l’Intérieur, animée par ELAN INTERCULTUREL, est organisée en région Centre Val de Loire par la Fédération des acteurs de la solidarité Centre Val de Loire

Nous organisons en région Centre Val de Loire, à Blois, cette formation qui a été financée par le Ministère de l’Intérieur et proposée par Elan Interculturel sur plusieurs régions.

L’objectif de la formation : améliorer la qualité et la cohérence de l’accueil et de l’accompagnement des primo-arrivants pour favoriser leur intégration et leur insertion sociale.

Cette formation est gratuite. Les frais afférents à la participation (frais de transports et de restauration), restant à votre charge. Le nombre de places est limité à 25 personnes (les inscriptions étant enregistrées par ordre d'arrivée).
Vous pouvez participer à l’ensemble du parcours ou vous positionner sur les modules qui vous concernent plus particulièrement.

Nous vous remercions :
. de diffuser largement cette offre de formation à vos équipes (salariés et bénévoles), collègues, réseaux et à vos partenaires locaux (intervenants auprès des publics, structures ressources …)

. de vous inscrire à l’aide du lien ci-après (1 formulaire par personne) dès que possible, avant le 2 mai.

Toute personne inscrite recevra une confirmation de son inscription début mai.

Cliquez ici pour télécharger le programme détaillé des modules de formation.

Dates et intitulés des modules :
Module 1 : 16 mai 2018 - Migration, stress et résilience
Module 2 : 17 mai 2018 - Apprendre une nouvelle langue
Module 3 : 11 juin 2018 - Identité et migration
Modules 4 et 5 : 12 juin 2018 - Méthodes artistiques pour l'accompagnement des migrants - Choc de culture
Module : 13 juin 2018 - Communication interculturelle

Cliquez ici pour vous inscrire Formulaire d'inscription

Pour tout renseignement contacter le 02 54 46 46 93

EOLE recrute un/e animateur/trice social/e (H/F)

eole logo 1400par500

Offre de poste Animateur(trice) social(e)
Dispositif Orange Bleue
CDD remplacement arrêt maladie à mi-temps


L’Association Eole, 130 collaborateurs, gestionnaire de dispositifs d’Hébergement d’Urgence Hommes Seuls et Familles, d’un accueil de jour, d’Hébergement d’Insertion CHRSCHRSCentre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale Hommes Seuls et Familles, de 6 Maisons Relais, d’un service accompagnement Logement, d’un service d’insertion par la Culture, d’un Atelier Chantier d’Insertion…recherche dans le cadre de son dispositif « réseau d’échanges réciproques de savoir et d’accès à la culture l’orange bleue » 1 animateur(trice) socio-culturel (le).


Type de contrat : CDD remplacement arrêt maladie

Le temps de travail : 17.5 heures par semaine

Amplitude horaire et Lieu : Du lundi au vendredi au 72 rue d’Arcole 59000 LILLE, sachant que la mission appelle une priorité de présence sur le quartier les après-midis et parfois en début de soirée.

Les tâches consistent à assurer la déclinaison du projet d’animation et de médiation sociale à destination des habitants du quartier de Wazemmes (quartier inscrit en politique de la ville) :

  • « Aller vers » les habitants du quartier, le sensibiliser et les mobiliser sur des actions citoyennes via l’accès et l’insertion par la culture
  • Animation et dynamisation du réseau d’échanges réciproques de savoirs porté par l’Orange bleue vers les habitants du quartier
  • Mise en lien des habitants du quartier, de la tour Charles Six, avec l’objectif de faciliter le vivre ensemble sur le quartier mais également faciliter l’insertion par la culture sur l’ensemble de la ville
  • Par le biais des animations et action collective menée, volonté d’inscrire les habitants dans la vie de leur quartier et de la Cité
  • S’inscrire et développer l’inscription de l’action dans le réseau partenarial du quartier et de la ville
  • Favoriser la participation et l’implication de l’action dans les dynamiques de développement social local à l’oeuvre sur le quartier

Profil / Compétences attendues :

  • Expérience ou inclination en matière d’éducation populaire
  • Capacités d’écoute, de négociation et créativité
  • Connaissance du territoire ou aptitude rapide à s’inscrire dans le réseau partenarial existant
  • Aptitude à travailler en partenariat et en réseau, à co-construire des projets en partenariat
  • Aptitude et appétence pour le développement social local
  • Capacité à travailler en autonomie tout en rendant compte régulièrement
  • Capacités rédactionnelles
  • Capacités à synthétiser et à rendre compte
  • Sens de l’organisation
  • Connaissance réelle des publics en difficultés sociales et aptitude à entendre et identifier les besoins sociaux en vue de mobiliser une réponse interne ou
    partenariale
  • Maîtriser des outils informatiques de base et de la méthodologie de projet

Candidature :

  • Diplôme de niveau III ou IV de la filière animation socio-culturelle
  • Rémunération selon convention collective, coefficient 306, médiateur social (brut 749.25 euros mensuel et prime décentralisée annuelle à ajouter)

Adressez votre Lettre de motivation et CV à : Mme FOE Hélène, Directrice Inclusion Sociale : avant le 29/04/2018, délai de rigueur. Préciser le poste : Animateur/trice Orange Bleue

pdfTélécharger l'offre d'emploi

 

Des conditions d’accueil indignes pour les personnes en grande exclusion en Ile-de-France s’organisent !

L’Etat annonce pour la région francilienne une coupe de 9% pour l’ensemble des budgets des associations qui accueillent les personnes les plus fragiles, (maraudes, accueils de jour, centres d’hébergement d’urgence, …) ce qui représente près de 80 millions d’euros.

Cette réductionbudgétaire drastique inédite est incompréhensible et incompatible avec la situation sociale actuelle de la montée de la précarité en Ile-de-France.

Cette baisse va engendrer de fortes tensions, notamment pour l’accès aux besoins primaires des populations en situation de grande précarité sur l’ensemble territoire francilien, et briser des parcours d’inclusion sociale et professionnelle entamés par les personnes et accompagnés par les associations.

En effet, cette coupe budgétaire, annoncée seulement fin mars, et applicable pour l’ensemble de l’année 2018, laisse redouter de nombreuses conséquences :

  • La suppression de services proposés aux personnes. Les associations devront effectuer des arbitrages budgétaires au détriment de certaines prestations et de besoins primaires tels que l’alimentation, …
  • La restriction du travail social, de l'accompagnement qualitatif des personnes, de l’expertise et de cette part humaine apportée par les associations auprès des plus fragiles,
  • La mise en faillite de certaines structures qui ne pourront pas faire face à une telle baisse. Ce seront alors leurs publics qui viendront augmenter le nombre d’êtres humains contraints de vivre à la rue et qui ne bénéficieront plus d’un repas, d’une douche au quotidien, …

Alors que le logement d’abord est la politique affichée du gouvernement, Bercy oublie qu’en IdF le logement manque dramatiquement. De plus, les mesures concrètes qui nous sont proposées handicapent les possibilités de construction de logement et fragilisent le secteur de l’hébergement.

La Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile-de-France s’alarme des conséquences de ces annonces budgétaires  et dénonce le choix  fait par l’Etat de sacrifier les actions de solidarité pour  nos concitoyens les plus précaires !

Contact presse : Arthur ANANE, Président,  Isabelle MEDOU-MARERE, Directrice régionale

01 43 15 80 10,  

Connectez-vous à votre compte