Décret sur le maintien de l’allocation de logement en cas de non-décence

Le 18 février dernier, le ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité a publié le décret d’application de l’article 85 de la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) portant sur les modalités de maintien et de conservation des aides au logement en cas de non-décence. Lorsqu’un logement fait l’objet d’un constat de non-décence, l’allocation de logement sociale (ALS) ou familiale n’est désormais plus suspendue, mais consignée durant une période de dix-huit mois pendant laquelle le propriétaire est tenu de réaliser les travaux de mise en conformité.

Lire la suite

ImprimerE-mail

  • 1
  • 2

Connectez-vous à votre compte